Le zéro déchet

Juste le terme peut faire peur à certains. Mais qu’est ce que c’est vraiment et comment on commence? 

La première chose à retenir est que vous n’aurez pas à faire un énorme sacrifice et que vous n’aurez pas à commencer à vivre comme un moine. Vous pouvez continuer de faire tout ce que vous aimez tout en ayant un impact positif sur la planète, c’est-à-dire sans créer une montagne de déchet sur votre passage. 

Je me rappelle il y a quelques années j’avais vue la gourou du zéro déchet, Béa Johnson, de passage à l’émission Tout le monde en parle et j’avais trouvé qu’elle semblait vivre dans un autre monde pour être capable de faire entrer tous les déchets de sa famille d’une année dans un simple pot Masson. Croyez-moi je suis encore très très loin de ça! Est-ce que c’est grave? Non.  

En fait le zéro déchet est un but et non une finalité. Donc, s’il vous arrive encore de générer quelques déchets n’angoissez pas, vous faites de votre mieux et c’est ce qui compte!

Commencer seulement par observer vos habitudes de vie. Le matin, utilisez-vous des filtres à café jetable? Utilisez-vous des sacs en plastique pour emballer chaque fruit et légume à l’épicerie? Prenez-vous toujours une paille pour boire dans un verre au restaurant? Ce sont des milliers de petits gestes qui accumulé dans une année et multiplier par le nombre d’habitants qui font une énorme différence. Mais ce qui est fantastique dans cette démarche c’est qu’il existe une alternative écologique pour chaque chose jetable. Vous aimez vous démaquiller avec des lingettes? Utilisez-en des lavables! Vous faites votre vaisselle avec des éponges que vous jetez après une semaine d’usage? Il en existe des merveilleuses qu’on peut mettre à la laveuse et réutiliser. C’est compliqué? Pas du tout. Commencez par introduire des petits gestes à votre rythme, faites des choses qui ne sont pas compliquées pour vous et vous allez y prendre plaisir et en intégrer de plus en plus à votre quotidien. Parce que ça fait du bien de faire une différence. 

Des petits gestes qui comptent :

Achetez local

Que ce soit pour vos aliments ou simplement pour vos produits, vous n’avez pas à faire pousser vos légumes dans votre jardin si vous n’avez pas le pouce vert ou à fabriquer votre déodorant même s’il existe des milliers de DIY fantastique sur le Net. Il y a plusieurs artisans et agriculteurs locaux qui sont là pour ça! En plus, vous pouvez développer une relation avec eux, ils vous donneront des conseils et pourront s’adapter à votre demande. Tout ça sans que vos produits ou aliments aient voyagé plus que vous. Garder votre empreinte carbone pour vos voyages à l’étranger. C’est beaucoup plus excitant!

Composter et recycler

Ça semble peu séduisant, mais c’est très amusant de voir la taille de sa poubelle diminuer toutes les semaines. En plus, vous allez avoir de l’engrais gratuit que vous pourrez distribuer allègrement à toutes vos connaissances. Vous allez voir, une fois qu’on commence on ne peut plus s’arrêter! Il suffit de garder une petite poubelle à compost dans sa cuisine et de la remplir de vos déchets organiques que vous viderez ensuite dans votre bac à compost ou dans votre vermicomposteur dépendamment de l’espace dont vous disposez. 

Le recyclage c’est un peu comme la solution de secours. C’est bien, mais ce n’est pas tout de recycler. Pourquoi? Parce qu’il se peut que certains plastiques que nous mettons au recyclage ne soient en fait pas pris en charge par notre municipalité. Aussi, on doit s’assurer que les choses que nous y mettons soient propres et non pas imbibé du gras de votre pizza de la veille. 

En cas de doute, consultez le  www.recreer.ca

Évitez les suremballages

Il suffit de faire un tour à l’épicerie pour voir la quantité incroyable d’emballage mise sur le marché. Le plus ironique est que nous payons pour cet emballage superficiel. Votre banane se conservera tout aussi bien si elle n’est pas placée dans un filet de plastique. La nature a bien fait les choses et la dotée d’une protection naturelle, aussi appelée sa peau, que nous enlevons par la suite avant de la manger. Donc si vous avez le choix, privilégier les aliments sans emballages. 

Les commerces d’achats en vrac ou de type zéro déchet se multiplie chaque année dans la région et c’est une excellente nouvelle pour l’environnement! Vous n’avez qu’à apporter vos contenants ou sacs réutilisables et les remplir des aliments avec la quantité que vous désirez. En plus, on trouve désormais de tout dans ces endroits, du dentifrice à la nourriture pour animaux en passant par le détergent à lessive. Gâtez-vous et remplissez vos pots Masson! N’oubliez pas de faire un petit détour par votre boulangerie de quartier pour aller vous chercher un pain frais dans votre sac en coton ;)

Amusez-vous!

Recevoir un massage, aller au spa, faire un échange de vêtements, qu’est-ce que toutes ces choses ont en commun? Elles sont zéro déchet. Bien sûr, il ne sera pas toujours évident d’expliquer à votre entourage ce que vous faites, mais si vous avez du plaisir, que vous êtes créatif et que vous êtes capables d’être indulgents il y a fort à parier que vous allez les inspirer!

Alors faites aussi partie du changement et dites-nous ce que vous faites comme petit geste pour améliorer notre planète!

Texte : Laurie Barrette

Photo: Stéphanie Mandréa

Voici quelques ressources pour vous inspirer:

Zero waste home

Tranches de Pimou(s)

Sortir les poubelles

Sans ma poubelle

La petite main

Les trappeuses

 Tendance radis

Vivre avec moins

Le blog de Jule