Au-delà des déchets

Lorsqu’on entend parler du terme «zéro déchet», on pense automatique à une poubelle!

Oui on parle de réduction de l’emballage, d’utilisation de sacs réutilisables, de l’achat en vrac, de compost, etc. Mais pour moi (et surement beaucoup d’autres personnes), ce mode de vie va au-delà du déchet en soi.

Le point #1 de ce mouvement est la réduction à la source (réduire/refuser), enh de quesé???

Qu’est-ce qui pollue le moins? Un déchet qui n’est pas produit, simple comme ça!

Donc dans mon cas, le zéro déchet m’a réellement ouvert les yeux sur ma consommation, et le mode de vie minimalisme.

Qu’est-ce qui rentre chez moi?

Est-ce que c’est un produit durable?

Est-ce que c’est utile?

Un petit tour dans sa maison et l’on se rend compte qu’on est encombré de choses non utiles ou que l’on a en double!

Combien de spatules de cuisine avez-vous?

Combien de chaussures avez-vous?

Combien de crèmes avez-vous pour toutes sortes d’utilisation!

Ah oui, j’ai récemment vu qu’on pouvait acheter un outil de cuisine pour nous aider à tailler le chou-fleur... vraiment?

Désencombrer ça fait du bien, ça fait plus de place pour respirer et moins de poussière! Allez-y avec une pièce à la fois, parce que le minimalisme pour moi est un processus.

  • Donnez ce que vous n'utilisez pas à vos amis/famille ou chez Renaissance .
  • Empruntez ce que vous utilisez à l'occasion 
  • Informez vos proches lors des fêtes et évènements
The Minimalists

The Minimalists

Fut un temps où je pouvais passer des heures à flâner au magasin pour me créer des besoins. Peut-être que je n’étais pas épanouie ou peut-être j’avais un vide à combler... Certes lorsqu’on découvre les petits plaisirs simples de la vie, pas besoin d’objet; on se sent tout simplement comblé.

Chacun trouve ses petits plaisirs, moi, avant même de découvrir le zéro déchet, c’est le yoga et la méditation qui m’ont aidée à me recentrer et à me sentir comblée!

Lorsque j'ai commencé à pratiquer, je ressentais un bien-être fou! Le genre de sensation qui te fait réellement prendre conscience que tout est bien ainsi. 

Dans le quotidien, il est parfois moins facile de trouver du temps pour s'arrêter.

  • Un truc simple, ARRÊTEZ,FERMEZ LES YEUX,RESPIREZ ET RESSENTEZ!! Même si ce n'est que 2 min. Exprimez de la gratitude pour le simple fait d'être en vie et de respirer!
  • J'aime bien à la fin de journée faire mon 5 pour 1, 5 choses pour lesquelles je suis reconnaissante pour 1 chose qui a moins bien été (d'ailleurs, avec les enfants cet exercise est vraiment excellent pour cultiver la gratitude!)

Pour vous, c'est peut-être la lecture qui vous comble, ou le sport, ou de jouer avec vos enfants, l'important c'est que ce temps vous le passez à être présent.

 

IMG_2733.JPG

Je ne remplis peut-être pas encore un pot Masson de mes déchets pour 1 an, mais je me sens bien sans achats, je me sens bien d’être présente et de respirer, je me sens bien d’être vivante, je me sens bien de sentir mon café et je me sens bien de vivre avec moins de matériel et plus d’amour!

P.s: je fais toujours des achats, mais j’opte pour des choses durables (pas de plastique, oh non), local le plus possible (hello les beaux produits d’ici) et usagés.

À voir absolument si vous avez envie d’en apprendre davantage sur le minimalisme : Le documentaire The Minimalists

Texte par Stéphanie Mandréa

stephanie mandrea1 Comment